Accéder au menu


Agricole : revenus perçus par les propriétaires de chevaux de course : BA ou BNC ?

Agricole : revenus perçus par les propriétaires de chevaux de course : BA ou BNC ?

La doctrine administrative est venue lever une ambigüité : les revenus tirés de l’exploitation de chevaux de course par leur propriétaire relèvent des bénéfices agricoles, quand bien même le propriétaire a recours à un entraineur salarié de l’exploitation.

L’application du régime BNC, applicable jusqu’en 2013 inclus, ne sera plus possible à compter des revenus 2014.

Note : l’enjeu de la qualification fiscale de ces revenus repose dans l’imputation des éventuels déficits catégoriels sur les revenus globaux, cette possibilité étant plus étendue en matière de BNC que de BA.

Source : BOI-BA-CAAMP du 30 avril 2014.

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.