Accéder au menu


Un barème pour clarifier le remboursement des salariés en télétravail

Un barème pour clarifier le remboursement des salariés en télétravail

Partage

Depuis fin 2019, un barème visant à simplifier, pour les entreprises, le remboursement des frais professionnels engagés par les salariés en télétravail a été mis en place.

Désormais, l’allocation forfaitaire allouée à un salarié en télétravail régie par un contrat de travail ou par convention ou accord collectif, est exonérée de charges sociales dans la limite globale de 10 euros par mois, si le salarié effectue une journée de télétravail par semaine.

La déduction varie ensuite en fonction du nombre de jours télétravaillés dans la semaine : limite de 20 euros par mois pour un salarié qui télétravaille deux jours par semaine ; 30 euros par mois pour trois jours télétravaillés par semaine, etc.

Si ces limites sont respectées, il n’est donc plus nécessaire pour le salarié de fournir à son entreprise des justificatifs de frais.

Les entreprises peuvent donc y voir plus clair désormais.

Pour toute question, notre service social est à votre écoute


Partage

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *