Accéder au menu


CDD saisonniers successifs et requalification en CDI

CDD saisonniers successifs et requalification en CDI

Dans ce dossier un salarié qui avait bénéficié de 13 CDD saisonniers successifs demandait la requalification de ceux-ci en CDI.

Il est débouté de manière successive en appel et en cassation aux motifs suivants :

  • premièrement aucune embauche n’est intervenue par application d’une clause de reconduction pour la saison suivante (les contrats n’en comportaient pas),
  • secondement la possibilité pour l’employeur de conclure des CDD successifs et saisonniers n’est assortie d’aucune limite au-delà de laquelle se créerait entre les parties une relation de travail à durée indéterminée.

La cour de Cassation relève dans le même ordre d’idée que les contrat étaient bien conclus « pour toute la durée de la saison » et « non pour toute la durée d’ouverture ou de fonctionnement de l’entreprise ».

La conclusion est donc ici claire : la succession de CDD saisonniers, même nombreux, avec le même salarié ne suffit pas à créer une relation de travail globale à durée indéterminée !

Source : cassation sociale du 6 novembre 2013, n°12-20.675.

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.