Accéder au menu


Freelance : comment devenir commercial freelance ?

Freelance : comment devenir commercial freelance ?

Vous aimez la vente aux particuliers ou aux professionnels ? Vous appréciez également l’indépendance ? Il est possible de se lancer comme commercial freelance ou business developer freelance.

Qu’est-ce qu’un commercial freelance ?

Le commercial freelance exerce des missions sous le statut de travailleur indépendant. Cela permet de travailler à son rythme, pour une ou plusieurs entreprises.

Il négocie des contrats de vente au nom et pour le compte d’une entreprise. Pour ce faire, il signe au préalable un contrat de prestation de service avec cette entreprise qui précise les obligations des deux parties et les missions du commercial, notamment :

  • prospection,
  • rendez-vous commerciaux,
  • vente,
  • éventuellement, après-vente,
  • reporting, etc.

Très souvent, une entreprise mandate le commercial de vendre ses produits et ses services. Cela implique une parfaite connaissance des produits, notamment pour des solutions technologiques. Le commercial freelance établit alors des factures de prestation de service à l’entreprise mandataire. Pour simplifier la gestion et la comptabilité d’un commercial en freelance, il faut des outils digitaux simples et accessibles en tout lieux.

Les commerciaux indépendants sont de plus en plus nombreux. On les trouve dans le domaine de l’immobilier, de la mode, de l’industrie agroalimentaire, etc.

Comment se lancer en commercial freelance ?

La première étape consiste à choisir le bon statut. Très souvent, l’entreprise individuelle est privilégiée sous le régime de la micro-entreprise. Mais il est également possible de créer une société sous la forme d’une SASU (société par actions simplifiée unipersonnelle).

Dans son prévisionnel, à la facturation de ses clients, le commercial ne doit pas oublier d’ôter de son chiffre d’affaires ses cotisations sociales, très variables selon le statut juridique choisi.

Pour les entreprises, cela peut aussi être une bonne opération : adieu les charges sociales ! De plus, un commercial freelance doit apporter une réelle expertise de vente pour générer un chiffre d’affaires suffisant. C’est donc en général l’assurance de travailler avec un excellent vendeur.

La seconde étape consiste à acquérir les qualités indispensables à un commercial freelance. Ces compétences sont déjà présentes ou peuvent s’acquérir par une formation. Voici quelques-unes des qualités nécessaires :

  • le sens de l’organisation : il faut non seulement gérer ses missions mais aussi gérer son entreprise.
  • le sens de la persuasion : le commercial indépendant doit acquérir toutes les connaissances sur le produit de l’entreprise et être capable d’en tirer les bénéfices pour chaque prospect rencontré.

Aucun diplôme n’est requis mais il peut être utile d’avoir un BTS de vente, voire un diplôme d’école de commerce.

Quelles que soient vos questions sur la création d’entreprise, contactez nos experts pour y répondre.

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.