Accéder au menu


Création d’une entreprise concurrente avant la rupture du contrat de travail

Création d’une entreprise concurrente avant la rupture du contrat de travail

La Cour de Cassation a indiqué le 11 mars 2014 qu’un salarié ne commettait aucune faute à préparer, durant son préavis, sa future activité concurrente à condition que cette concurrence ne soit effective qu’après expiration de son contrat de travail et qu’aucun procédé de concurrence déloyale n’est utilisé. En l’espèce, l’exploitation avait bien débuté postérieurement au préavis.

 

L’exploitation d’une société concurrente ne pourra faire l’objet de poursuites que si l’ancien salarié est lié par une clause de non concurrence ou se livre à un détournement organisé de clientèle ou au débauchage de personnel.

 

Le seul déplacement de clientèle ne constitue pas un acte de concurrence déloyale en l’absence de manœuvres ou procédés déloyaux. Aucune faute ne peut être reprochée au salarié.

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.