Accéder au menu


Franchise : analyser avant de s’engager

Franchise : analyser avant de s’engager

La loi Doubin a instauré le fameux DIP (document d’information pré-contractuel), supposé amener le futur franchisé à prendre « une décision éclairée en toute connaissance de cause ». Mais il est fortement recommandé d’approfondir l’analyse pour avoir toutes les données en main avant de s’engager.

Le DIP doit contenir :

  • les comptes du franchiseur et de ses pilotes,
  • la liste des entreprises liées par le même contrat, membres du réseau, et la date à laquelle elles ont contracté,
  • la liste des entreprises ayant quitté le réseau l’année précédant celle de la remise du DIP.

Ces renseignements sont déjà très utiles et permettent de se faire une bonne idée du rythme de développement du réseau et de la pérennité des entreprises qui le composent.

Cependant, nous recommandons au futur franchisé d’approfondir les recherches avant de signer le contrat de franchise.

Parmi les points de vigilance et sans prétendre à l’exhaustivité, citons :

  • un examen précis des données chiffrées du franchiseur et notamment des pilotes. Se contenter de comptes consolidés ou combinés risque d’être trop général. Ce conseil est encore plus important dans le cas d’une franchise étrangère, certaines ayant insuffisamment expérimenté leur modèle en France avant de le commercialiser,
  • un historique de plusieurs années sur l’évolution du périmètre du réseau,
  • idéalement, obtenir des bilans de filiales et retravailler ces bilans en intégrant les redevances que les franchises devront payer en sus, pour affiner la question de la rentabilité,
  • se procurer les bilans de franchisés‎, pour comparer avec des exploitants ayant des conditions proches de celles que connaîtra le futur franchisé,
  • enfin, question de bon sens,‎ rencontrer de sa propre initiative d’autres franchisés déjà installés.

Toutes ces précautions permettront au futur franchisé d’avoir la meilleure information possible avant de s’engager.

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.