Accéder au menu


Infirmièr(e)s : comment déduire le forfait blanchissage ?

Infirmièr(e)s : comment déduire le forfait blanchissage ?

Une hygiène impeccable fait partie des qualités indispensables d’une infirmière libérale. Les blouses, serviettes ou draps sont à nettoyer fréquemment et deviennent une véritable source de coûts, d’autant que les conditions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19 ont engendré une rigueur encore plus stricte. L’administration fiscale accepte la déduction de ces frais de blanchisserie, sous certaines conditions. Comment calculer un forfait blanchissage pour une infirmière libérale ?

L’achat de linge et vêtements professionnels

Afin d’appliquer le forfait blanchissage, vous devez tout d’abord pouvoir justifier de l’achat de linge ou de vêtements professionnels, comme des blouses, pantalons, serviettes ou torchons.

Seuls sont déductibles de vos revenus professionnels BNC (bénéfices non commerciaux) :

  • Les vêtements et linges spécifiques à votre profession
  • Payés au cours de l’année d’imposition
  • Pour lesquels vous disposez d’une facture.

Comment calculer le forfait blanchissage ?

Le forfait blanchissage concerne l’entretien des vêtements professionnels.

Il existe deux possibilités d’entretien :

  • Utiliser les services d’une blanchisserie : il suffit alors de conserver les factures à l’appui de votre comptabilité ;
  • Entretenir le linge soi-même : c’est la solution souvent privilégiée par les infirmières libérales. Les coûts d’électricité, d’eau, de produits d’entretien se cumulent au fil des semaines.

L’administration fiscale admet alors une évaluation forfaitaire des frais de blanchissage dès lors qu’ils sont étayés. Pour justifier du tarif, vous pouvez demander un devis dans une blanchisserie ou procéder une fois par trimestre ou par an à un lavage en blanchisserie et ainsi conserver une facture à jour des tarifs pratiqués.

A titre d’exemple, des frais de blanchissage de 5 euros par jour travaillé avec une moyenne de 15 jours travaillés par mois, soit 180 jours par an, vous permettent de déduire 900 euros chaque année.

Déduire le forfait blanchissage en comptabilité

L’Administration fiscale autorise la déduction du forfait blanchissage dès lors qu’il est constaté dans votre comptabilité de façon mensuelle et justifié (tarif en vigueur et suivi des quantités lavées à domicile par type de linge).

Vous souhaitez connaître toutes les modalités pratiques du forfait blanchissage, et plus généralement les charges déductibles de votre comptabilité d’infirmière libérale ? Faites appel à nos experts, spécialisés dans le suivi de votre activité BNC, pour gagner du temps et sécuriser vos déclarations.

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.