Accéder au menu


L’employeur doit s’assurer de la réalisation effective de la visite médicale d’embauche

L’employeur doit s’assurer de la réalisation effective de la visite médicale d’embauche

La Cour de Cassation a rappelé le 18 décembre que l’employeur était tenu d’une obligation de résultat en la matière et qu’il ne pouvait se contenter de demander au centre de médecine du travail de programmer une visite médicale d’embauche, encore moins de compter sur l’information automatique du centre via la déclaration préalable à l’embauche DPAE. Elle indique précisément que bien que la DPAE permette d’accomplir automatiquement la demande d’examen médical d’embauche destiné au service de santé au travail, l’employeur n’est pas dispensé de s’assurer de la réalisation de cette visite. Il engage sa responsabilité si cette visite n’est pas réalisée avant la fin de la période d’essai et doit être condamné à des dommages intérêts au profit du salarié ayant continué à travailler après la fin de sa période d’essai.

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.