Accéder au menu


Prime pour l’embauche d’apprentis

Prime pour l’embauche d’apprentis

Les conditions d’attribution de la nouvelle prime de 1 000 euros en cas d’embauche d’apprentis pourraient être assouplies. C’est ce qu’a annoncé François HOLLANDE lors des Assises de l’Apprentissage du 19 septembre dernier. Cette mesure avait été annoncée début juillet lors de la troisième Conférence sociale.

Prévue initialement pour les entreprises de moins de 50 salariés qui embauchent leur premier apprenti, sous réserve d’être couvert par un accord de branche, cette prime serait ainsi étendue à tout apprenti supplémentaire et concernerait les entreprises de moins de 250 salariés, avec effet rétroactif au 1er septembre 2014.

Si cette mesure nous semble aller dans le bon sens, rappelons que l’an passé, à la même période, Monsieur Hollande et son gouvernement ont sérieusement porté préjudice à l’apprentissage, alors que les professionnels n’ont qu’à se féliciter de ce mode de formation et d’embauche. Davantage de stabilité serait appréciable dans la ligne de conduite de la politique de l’emploi.

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.