Accéder au menu


Respecter ses obligations en matière de prévoyance

Respecter ses obligations en matière de prévoyance

Le 19 mars 2014, la Cour de Cassation a encore condamné un employeur qui avait omis de souscrire la garantie de prévoyance dans les conditions prévues par sa convention collective. Il a dû indemniser son salarié classé en invalidité dans les mêmes conditions.

La Cour de Cassation a également précisé qu’en la matière, les périodes de suspension du contrat de travail pour maladie doivent être prises en considération pour l’appréciation de l’ancienneté d’un an, requise pour bénéficier de la prévoyance.

Un autre arrêt a encore condamné un employeur à des dommages intérêts pour ne pas avoir remis la notice d’information des contrats de prévoyance et complémentaire santé, informant notamment le salarié de ses droits à portabilité.

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


0 commentaires à cet article : “Respecter ses obligations en matière de prévoyance”

adillon

Bonjour,

Votre article m interresse fortement, peut on avoir le jugement complet svp.

Parce que ormis l accident de travail ou la maladie professionnelle l ancienneté n’est pas prise en compte pour la maladie.

Merci

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.