Accéder au menu


Retour d’invendus chez un négociant et provision comptable

Retour d’invendus chez un négociant et provision comptable

Il n’est pas rare dans les activités de négoce que les contrats prévoient expressément :

  • la possibilité de retours des invendus de la part des distributeurs/clients,
  • la répercussion de ces retours aux fournisseurs.

La Compagnie Nationale des Commissaires aux Comptes rappelle que le négociant doit à la clôture des comptes constituer une provision pour risques au titre de ces produits invendus existant chez ces distributeurs.

En effet et en application des règles du Plan Comptable Général les conditions de constitution d’une provision sont ici remplies :

  • d’une part la sortie de ressources est probable dès lors que des retours sont probables (l’utilisation de statistiques à ce niveau est indispensable),
  • d’autre part la vente s’est faite avec une obligation contractuelle de reprise garantie (possibilité de retour).

Source : CNCC.fr et PCG article 312-1.

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.