Accéder au menu


Taxe de publicité foncière

Taxe de publicité foncière

La loi de finances pour 2014 (article 77) avait autorisé les départements à majorer le taux du droit départemental de vente d’immeubles au-delà de 3,8% et dans la limite de 4,5% et ce pour les actes passés et conventions conclues entre le 1er mars 2014 et le 29 février 2016.

Compte tenu de la taxe additionnelle communale et des frais de recouvrement, le taux global maximum peut donc être relevé durant cette période de 5,09% à 5,80665%.

De nombreux conseils généraux ont déjà voté ce relèvement en le fixant au taux maximal autorisé de 4,5%. Ainsi, 61 départements ont appliqué cette mesure dont notamment l’Ille-et-Vilaine, les Côtes d’Armor et le Finistère.

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.