Accéder au menu


Titres acquis par voie de distribution gratuite à la suite d’une augmentation de capital par incorporation de réserves ou de primes : c’est la date d’origine qui compte !

Titres acquis par voie de distribution gratuite à la suite d’une augmentation de capital par incorporation de réserves ou de primes : c’est la date d’origine qui compte !

En cas d’acquisition de titres par voie de distribution gratuite à la suite d’une augmentation de capital par incorporation de réserves ou de primes, la durée de possession se décompte à partir de la date d’acquisition des droits initiaux et non celle de l’attribution gratuite.

Lorsque les titres cédés qui ont été attribués gratuitement se rapportent à des titres anciens acquis à des dates différentes, il convient, pour le calcul de la durée de détention, de répartir le nombre de titres attribués gratuitement au prorata du nombre de titres de même nature acquis aux diverses dates d’acquisition.

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


0 commentaires à cet article : “Titres acquis par voie de distribution gratuite à la suite d’une augmentation de capital par incorporation de réserves ou de primes : c’est la date d’origine qui compte !”

Sylvain

Y a t-il un texte de loi précis confirmant ce point ?
J’avais trouvé le même texte que votre article ici : http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/7655-PGP mais il date d’avant la nouvelle loi de finance et surtout semble destiné uniquement aux cessions faites par des dirigeants lors de leur départ en retraite (ce qui n’est pas mon cas).

Cordialement

Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.