Accéder au menu


Traitement du chômage : un coup de pouce des pouvoirs publics aux emplois aidés.

Traitement du chômage : un coup de pouce des pouvoirs publics aux emplois aidés.

Cette circulaire , applicable au 1er juillet, cadre déjà les enveloppes et critères de mise en place des emplois aidés pour le second semestre 2013 afin de mettre un coup d’accélérateur sur leur mise en œuvre.
Une enveloppe de 92 000 contrats aidés complémentaires porte le nombre de total de contrats d’accompagnement dans l’emploi (CAE) à 262 000 pour le second semestre. Parmi eux, 30 000 contrats sont fléchés sur l’encadrement et l’accompagnement des jeunes en milieu scolaire et 12 000 pour le renouvellement des contrats qui arrivent à échéance dans les établissements public locaux d’enseignement. Pour les contrats initiatives emploi (CIE), l’enveloppe financière mise en place correspond à un volume de 25 000 contrats.
Les publics prioritaires restent les demandeurs d’emploi de très longue durée (18 mois sur les 24 derniers mois), les bénéficiaires de revenus de solidarité active et les demandeurs d’emploi seniors. Les contrats de 12 mois avec des parcours d’insertion de qualification de qualité sont privilégiés.

Source : circulaire DGEFP N°2013-09 du 05 juin 2013.

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.