Accéder au menu


CHR : cession du droit de terrasse

CHR : cession du droit de terrasse

Désormais, en cas de cession de fonds de commerce, l’acquéreur pourra demander en amont de la vente à l’autorité concernée (la Mairie) l’autorisation d’exploiter les terrasses liées au fonds de commerce.

Bien sûr, ce droit d’occupation du domaine public restera par principe éphémère et en général annuel. Mais la mesure en assurera la transmission, sauf motif grave (trouble à l’ordre public, réaménagement du domaine public,…).

Enfin, le texte étend cette mesure en cas de succession, les ayants droits étant bénéficiaires du droit de poursuivre l’exploitation du domaine public.

Sans être décisive, cette mesure tend à simplifier la transmission des fonds de commerce disposant de terrasses.

Source : loi du 18 juin 2014 relative à l’artisanat, au commerce et aux très petites entreprises.

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.