Accéder au menu


Distribution : avantages accordés au distributeur de fruits et légumes

Distribution : avantages accordés au distributeur de fruits et légumes

Une société exerçant une activité de grossiste en agro-alimentaire avait conclu des contrats de Rfa avec des fournisseurs de fruits et légumes, contrats lui octroyant des remises de fin d’année sur les volumes d’achat de 3 à 5%.

Cette société est condamnée à une amende de 15 000 Euros pour avoir bénéficié de ces remises en violation des dispositions du code de commerce (article l-441-2 et r 441-2).

Son contre-argumentaire reposait sur la non-applicabilité de ces textes du fait que les fruits et légumes concernés n’étaient pas destinés à la vente à l’état frais au consommateur final.

Cette argumentation est rejetée en cours de cassation au motif que le grossiste-distributeur ne justifie pas réellement de la destination des produits évoqués.

Source : Cassation criminelle du 22 janvier 2014, n° 13-80.576.

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.