Accéder au menu


Comment accepter les titres-restaurant dans votre restaurant ?

Comment accepter les titres-restaurant dans votre restaurant ?

Le titre-restaurant existe depuis plus de 50 ans et fait partie des avantages préférés des salariés. Moyen de paiement spécifique, il serait dommage de ne pas l’accepter dans votre restaurant, puisque 3,8 millions de salariés en bénéficient. Pour tout savoir sur l’acceptation des titres-restaurant dans votre établissement, parcourez notre article.

 

Qu’est-ce qu’un titre-restaurant ?

C’est un moyen de paiement spécifique proposé par diverses entreprises privées au profit des employeurs. Ces derniers ont la possibilité, et non l’obligation, de fournir des titres-restaurant à leurs collaborateurs, dont une partie en exonération de charges sociales. En contrepartie de cette exonération, les conditions d’utilisation sont soumises à une réglementation stricte (plafond, modalités d’utilisation, etc.).

Le titre-restaurant prend différents noms selon les entreprises qui le commercialise (Sodexo, Up, Edenred, Swile) et différentes formes (titre papier, carte dématérialisée, application mobile).

Ils servent exclusivement à régler le repas des salariés et sont donc acceptables auprès des restaurants, des boulangeries, des hypermarchés, etc.

Pour un restaurateur, c’est un moyen d’attirer une clientèle supplémentaire à l’heure du déjeuner. La dématérialisation des titres-restaurant rend plus simple son traitement par les restaurateurs ainsi que leur paiement, qui étaient les principaux reproches faits aux titres papier.

Bon à savoir

Jusqu’au 30 juin 2022, le titre-restaurant est utilisable 7 jours sur 7 dans les restaurants, y compris le soir, avec un plafond de 38 euros (au lieu de 19 euros habituellement). Cette mesure fait suite à la crise sanitaire pour relancer l’activité des restaurateurs.

 

Comment mettre en place les titres-restaurant ?

Chaque restaurateur est libre d’accepter un ou plusieurs titres-restaurant et de fixer des conditions d’utilisation.

Le restaurateur doit adresser à la CNTR (Commission nationale des titres-restaurant) un justificatif d’inscription au répertoire SIRENE, un extrait Kbis avec le nom et l’activité (de moins d’un mois) et un formulaire. Aucune autorisation administrative n’est requise.

 

Les restaurateurs concernés sont ceux :

  • De la restauration traditionnelle (code APE 56.10A et 56.10 B),
  • Des hôtels avec restaurant (code APE 55.10Z),
  • De la restauration rapide (code APE 56.10C).

 

A réception d’un dossier complet, la CNTR ouvre un compte auprès de la CRT (centrale de règlement des titres) qui procèdera aux remboursements. En parallèle, plusieurs sociétés émettrices de titres vous contactent pour signer un contrat. Les frais fixes et variables prélevés sur les paiements varient selon les offres. Faites des simulations avec votre expert-comptable restaurateur !

Vous recevrez alors une carte de domiciliation classique ou CONNECS afin de paramétrer votre TPE (terminal de paiement électronique) et de faciliter la gestion des remboursements de titres-restaurant.

 

Le remboursement des repas payés avec un titre-restaurant est beaucoup plus simple et plus rapide que jadis. Alors, pourquoi hésiter à proposer des titres-restaurant à vos clients ?

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.