Accéder au menu


Tabac : fonds de transformation des buralistes et autres aides financières

Tabac : fonds de transformation des buralistes et autres aides financières

Comprendre les attentes des consommateurs et savoir y répondre. Telle est la quête de tout commerçant. Les buralistes n’échappent pas à l’évolution des usages et modes de consommation de leur clientèle et à des difficultés spécifiques (hausse du prix du tabac, concurrence des pays frontaliers, etc.). Faisons le point sur les aides auxquelles peuvent prétendre les débitants de tabac.

Tout savoir sur le fonds de transformation des buralistes

La confédération des buralistes a mis en œuvre un site dédié, ouvert à tous les buralistes.

Les objectifs affichés sont multiples :

  • améliorer l’offre existante,
  • valoriser le maillage territorial,
  • prouver l’utilité d’un ancrage local,
  • développer de nouveaux produits et services.

A partir d’un audit et d’un parcours en 7 étapes, l’exploitant peut obtenir une aide pour :

  • moderniser son point de vente en intérieur et en extérieur,
  • étoffer son offre de produits et services,
  • développer le commerce.

Cette aide peut représenter jusqu’à 30 % des dépenses de rénovation (voire 40 % pour les plus petits débitants de tabac). L’audit est pris en charge à 100 % si les préconisations sont suivies.

Le plafond de dépenses est fixé à 33 000 euros hors taxes (HT).

Un accompagnement est possible tout au long de la transformation.

Cette aide est mobilisable jusqu’au 31 décembre 2021.

Les autres aides pour les bureaux de tabac

Prime de diversification

Les débitants de tabac peuvent également bénéficier d’une prime de diversification de leurs activités. Réservée aux tabacs réalisant un chiffre d’affaires inférieur à 300 000 euros, cette prime est possible si le commerce est situé :

  • dans une commune rurale,
  • dans un département en difficulté,
  • dans un département frontalier,
  • dans un quartier prioritaire.

La diversification passe par une offre de 5 services minimum, comme par exemple, la délivrance de timbres, la vente de presse nationale ou régionale, des offres de jeux, loterie ou paris sportifs.

La prime s’élève à 2 500 € ou 3 000 € selon les cas et peut être sollicitée jusqu’à fin 2021.

Aide à la sécurité des débits de tabac

Une subvention peut être demandée auprès de la Direction Générale des douanes et droits indirects. Elle vise à financer :

  • une étude sur la sécurité du commerce,
  • l’acquisition et l’installation de matériels ou systèmes destinés à protéger les locaux commerciaux contre l’intrusion et le vol (coffres-forts, télésurveillance, alarmes, etc.).

La subvention couvre 80 % du coût HT des matériels et de leur installation et, le cas échéant, 50 % du coût HT de l’étude de sécurité, dans la limite de 15 000 € par période de 4 ans.

D’autres aides existent également pour les buralistes qui cessent leur activité sans trouver de repreneur ou qui subissent des baisses de chiffre d’affaires. Pour faire le point sur la comptabilité de votre bureau de tabac et étudier les aides et subventions auxquelles vous êtes éligibles, contactez un expert-comptable qui maîtrise votre activité.

JE PARTAGE :

Cet article est mis en ligne à des fins d'information du public et dans l'intérêt des contribuables. Il est régulièrement mis à jour, dans la mesure du possible. En raison de l'évolution permanente de la législation en vigueur, nous ne pouvons toutefois pas garantir son application actuelle et vous invitons à nous interroger pour toute question juridique ou problème concernant le thème évoqué par le biais de notre formulaire de contact. En aucun cas le Cabinet ne pourra être tenu responsable de l'inexactitude et de l'obsolescence des articles du site.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *